Années 30

 Au temps des procès de Moscou, un jeune trotskiste chez les Pivertistes


Dans ce troisième épisode video, le militant Jean-René Chauvin évoque son militantisme au temps de la montée du fascisme et des procès de Moscou.

Ces procès le poussent à ne pas adhérer au Parti Communiste et à rejoindre un comité de défense contre les Procès de Moscou, à Bordeaux.
Par le biais de ce comité, il entre en relation avec la gauche du Parti Socialiste (Pivertiste), puis, de fil en aiguille, avec les trotskistes à Paris.

Quentin Gasteuil (auteur d’un Mémoire sur Marceau Pivert) décrit les relations entre trotskistes et Pivertistes, l’exclusion des trotskistes de la SFIO (où ils pratiquaient l’entrisme « à drapeau déployé ») et la création de la Gauche Révolutionnaire par Marceau Pivert la même année, en 1935 (les divergences avec Jean Zyromski de la « Bataille Socialiste » sont aussi brossées à grands traits).
Le Pacte Laval-Staline, en cette même année 1935, puis les grèves de 1936, sont rappelés par Jenny Plocki (compagne de Jean-René Chauvin).
Quentin Gasteuil décrit ensuite la période du Front Populaire où Marceau Pivert accepte un poste de chargé de mission, puis sa démission, l’exclusion de la Gauche Révolutionnaire en 1938 au Congrès de Royan, la création du PSOP…

Jenny Plocki (compagne de Jean-René Chauvin) évoque brièvement le contexte dans cette période, le pacte Laval-Staline de 1935, les grèves de 1936 à Bordeaux…

Un extrait de l’intervention de l’historien Jean-Jacques Marie, lors de la journée d’étude consacrée aux archives Jean-René Chauvin et Jean Zyromski permet de donner un bref aperçu des relations qui existaient entre Marceau Pivert et Léon Trotsky. 


 

La portée du 6 février 1934

Ce 2ème « épisode » du parcours de Jean-René Chauvin porte sur l’année 1934. Le coup de force du 6 février 1934, et la contre manifestation du 12 février 1934, racontée par Jean-René Chauvin.
Auteur d’un mémoire sur Marceau Pivert, Quentin Gasteuil brosse ensuite le tableau de la division entre le Parti Socialiste et le parti Communiste au début de l’année 1934, et le cheminement qui finit par aboutir, le 27 juillet 1934, au Pacte d’Unité d’action entre communistes et socialistes, prélude au Front Populaire… Le rôle de la gauche socialiste, menée par Marceau Pivert et Jean Zyromski (dirigeant de la Bataille Socialiste) est souligné. De même que la vision trotskiste de la lutte contre fascisme.


©chsProd-témoignages2-1
DVD (1) Archives audiovisuelles CHS – JR Chauvin

Nous remercions Catherine de Grissac pour son autorisation d’utilisation d’extraits de son film « Jean-René Chauvin, trotskiste indépendant » (2010, Plan Large Production). Dans ces deux vidéos, toutes les images où Jean-René Chauvin témoigne sont tirées de ce film.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives, vidéos, parcours de militants