Crédits

Création de ce carnet Hypothèses : Jeanne Menjoulet (2011)

Les crédits photographiques et les sources des archives sont indiqués sur chaque page/billet.

L’accès aux différentes pages de ce carnet se fait d’une part par le biais d’un menu haut (limité, à l’ancienne) et des liens hypertextes depuis des pages du menu pour un certain nombre d’autres archives. Il se fait aussi bien-sûr par le moteur de recherche.

Ce carnet visait lors de sa création à rendre accessible des archives de militants conservées par le centre d’histoire sociale (CHS), il comprend des documents tirés du fonds J.R. Chauvin (notamment des tracts de la résistance, des tracts de mai 1968, des articles écrits par Jean-René Chauvin, des articles écrits par des amis de Jean-René…). Ce militant portait un regard à la fois alternatif et critique sur la société et les faits politiques  (son parcours est marqué par son adhésion au trotskisme avant la seconde guerre mondiale, par sa déportation, puis par son activité militante et journalistique jusqu’aux années 2000).

Une série vidéo a été ajoutée, où le parcours de Jean-René Chauvin s’inscrit dans les événements du siècle…

Puis d’autres parcours ont été intégrés au site, par sérendipité, au gré des croisements de certains parcours militants et des occasions. D’autres archives ont été ajoutées aussi.  Concernant ces parcours, un certain nombre de vidéos ont été réalisées à l’époque par mes soins (Jeanne Menjoulet) et peuvent être visualisées dans ce carnet.

Enfin, des séries photographiques (manifestation en 1979 pour le droit à l’avortement par exemple) sont ajoutés très ponctuellement pour enrichir le site.  Aujourd’hui, en 2020, ce site « vit » donc, à rythme lent. Les contributions de certains visiteurs/lecteurs qui, après quelques échanges, nous ont envoyé des archives (par exemple les archives relatives à la jeune résistante Francine Sébastien) est un moyen notable d’alimenter ce carnet et de l’enrichir.

Une réflexion sur « Crédits »

  1. Madame, bonjour

    Je fais quelques modestes recherches sur les « French Helpers » et , travaillant, sur le réseau MARIE-ODILE, j’ai découvert votre fort intéressant site.
    Dans le rapport NARA de Jeanne et Francine SEBASTIEN, l’interview de Mr Noël BREDOUX permet de poser quelques hypothèses , notamment le paragraphe 5 : « Il ne connait pas une femme anglaise de RUFFEC ». Il s’agit en fait de Mary LINDELL, Résistante récemment très controversée dans un livre  » Lady mensonges : Mary Lindell, fausse héroïne de la Résistance » de Marie-Laure Le Foulon , du réseau MARIE-CLAIRE. Son mari et un fils seraient peut-être liés à des évènements très « sulfureux » pendant le conflit.
    Accepteriez-vous de regarder dans le dossier NARA si, dans les pages qui précèdent celles que vous affichez, il y aurait une explication de la demande d’interview de Mr Noël BREDOUX ?
    Cela pourrait donner éventuellement une piste sur une éventuelle remise en cause, dès 1945 1946, du réel « patriotisme » de Mary LINDELL par les services secrets alliés.

    Très cordialement
    Jean Michel Dozier

    Mon petit site internet sur les « French Helpers » :
    A propos des « French Helpers » http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/WWII_1.htm
    A propos des « evaders » ou « escapers » : http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/WWII_2.htm
    Les « Helpers » en France : http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/HelpersDepartements.htm
    Les dossiers de Résistants au SHD de Vincennes : http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/SHDVincennes.htm
    Lucy Hollingdale : http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/LucyHollingdale.htm
    Thérèse Bonney : http://frenchhelpers.fr/MondeWWII/Therese_Bonney.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Carnet de Jeanne Menjoulet

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search