Le sort d’un pilote americain capturé par les japonais en 1944

Nous retrouvons dans ce petit article écrit par Barbara Wojcik la jeune résistante Francine Sebastien dont la biographie est accessible sur ce carnet, ici.
Et dont il est possible de lire les archives américaines relatives à son parcours et à celui du groupe de résistance Marie-Odile de Nantes, ici.

Mais il s’agit aussi sur cette page du destin du Lieutenant Sage Johnston, lieutenant pilote d’escadron de torpilles capturé par les Japonais en 1944.

En 1945, aux États-Unis, Wilhelmina et William Johnston de Boligee, en Alabama, avaient le cœur brisé par la perte apparente de leur fils bien aimé, le lieutenant de la marine Sage Monnish Johnston, âgé de 23 ans et porté disparu depuis le 14 octobre 1944.
In 1945, Wilhelmina and William Johnston of Boligee, Alabama were heart broken over the apparent loss of their cherished son, Navy Lt. Sage Monnish Johnston, age 23, who had been Missing In Action since October 14, 1944.

USS Hancock (CV-19), December 1944. Photograph Courtesy of the US Naval History & Heritage Command
USS Hancock (CV-19), December 1944. Photograph Courtesy of the US Naval History & Heritage Command

Sage était un pilote d’escadron de torpilles sur l’USS Handcock et fut abattu au-dessus de l’océan Pacifique lors d’une bataille contre les Japonais. William et Wilhelmina décidèrent d’honorer et de commémorer leur fils en établissant une bourse à l’Université de Alabama.
Sage was a torpedo squadron pilot on the USS Handcock and was shot down over the Pacific Ocean during a battle with the Japanese. William and Wilhelmina decided to honor and memorialize their son by establishing a scholarship at the University of Alabama.

University of Alabama – Un bâtiment du campus
Photo licence Creative commons : Lawrence G. Miller

La première bourse a été remise à une jeune française, Francine Sébastien. Elle a voyagé seule en Alabama pour ses études.
The first scholarship was given to a young French woman, Francine Sebastien. She traveled alone to Alabama for her studies.

Francine Sebastien


Ce que ne savait pas la famille Johnston, c’est que Sage Johnston avait survécu après avoir été abattu et avait été capturé par les Japonais en octobre 1944. Il avait été détenu dans le camp de prisonniers de guerre de unafuna au Japon. Les Japonais considéraient Ōfuna comme un camp de transit ou de rétention et n’ont jamais signalé les hommes qui y étaient détenus. La famille Johnston n’a pas appris que son fils avait survécu jusqu’à la fin de la guerre. Le camp n’a été libéré qu’en septembre 1945.
Unknown to his family, Sage Johnston had survived being shot down and had been captured by the Japanese in October of 1944. He was held at the Ōfuna POW camp in Japan. The Japanese considered Ōfuna a transit or holding camp and never reported the men who were being held there.  The Johnston family didn’t receive word that their son had survived until after the war ended. The camp was not liberated until September 1945.

OFUNA, JAPAN 1945-08-30. ENTRANCE TO THE MAIN BUILDING AT THE ALLIED PRISONER OF WAR CAMP . (PHOTOGRAPHER CAPTAIN J. C. GOODCHILD – Public domain)

Sage et Francine se rencontrèrent aux Etats-Unis et se marièrent 3 mois après cette rencontre. Ils eurent 3 fils. Francine est morte en France en l’an 2000.
Sage and Francine met in the United States and were married 3 months after they met. They had 3 sons; she died in France in 2000.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.