Portrait d’un dirigeant du Parti Ouvrier Français

 Jean-René Chauvin, militant trotskiste de 1936 à 2008, brosse le portrait de son père, René Chauvin, qui exerça une influence importante sur ses choix militants futurs.

René Chauvin était un dirigeant du Parti Ouvrier Français, proche de Jules Guesde, élu à 33 ans à Puteaux député de la Seine, entre 1893 et 1898.


Fidèle à ses convictions « collectivistes » (selon les termes employés à l’époque), René Chauvin n’avait pas suivi l’évolution guesdiste vers le réformisme. Après avoir été député, il avait préféré retrouver son métier de coiffeur et n’a plus guère milité après l’âge de 54 ans. Son fils Jean-René est né alors qu’il avait déjà 58 ans, d’un second mariage.

Une biographie de René Chauvin est consultable dans le dictionnaire biographique du mouvement ouvrier biographie de René Auguste Chauvin (Maitron) . Jean-René Chauvin, dans son livre un « trotskiste dans l’enfer nazi » livre aussi de nombreux éléments permettant de dessiner un portrait humain et militant de son père. Une notice biographique succinte est aussi disponible sur le site de l’assemblée nationale

Cette video est la premier « épisode » d’un film consacré au parcours de Jean-René Chauvin produit par le Centre d’Histoire Sociale (CHS).

Le fonds d’archives de Jean-René Chauvin est accessible au CHS, 9, rue Mahler 75004 Paris, aux heures d’ouverture de la bibliothèque.

Cette video a été réalisée par Jeanne Menjoulet à partir d’un extrait du film « Jean-René Chauvin – Trotskiste indépendant » réalisé par Catherine de Grissac (2001, Plan Large Production, contact@plan-large.com) et des illustrations d’archives.

Affichage Election René Chauvin

Affichage lors des élections de 1893 où René Chauvin fut élu député de la Seine comme représentant de la 5e circonscription de Saint-Denis (Puteaux, Nanterre). Il y avait été élu au second tour de scrutin par 5 183 voix sur 13 174 votants ; au premier tour, il avait devancé, avec 3 381 voix, trois autres candidats socialistes qui en recueillirent 1 221, 638 et 361.

Affichage Election René Chauvin2

Musée Carnavalet - René Chauvin 001

 

Placard publicitaire pour La Savonnerie des Travailleurs (fondée dans le but d’aider au développement de  la propagande socialiste par la vente du savon des Trois Huit en vente chez tous les Épiciers, Coiffeurs, Merciers, Herboristes et Bazars. Le Trois Huit se vendait 40 centimes le pain, sous l’enveloppe on trouve le portrait d’un député ou militant socialiste « en magnifique photogravure »).

Cette affiche montre 8 députés socialistes : Jules Guesdes, « député du Nord, créateur de la doctrine socialiste »; Jaurès « député du Tarn, grand orateur socialiste »; Franconie « député de la Guyane »; Coutant « Député de la Seine »; René Chauvin « Député de la Seine »; Millerand « Député de la Seine, éminent tacticien socialiste »; Clovis Hugues « Député de la Seine »; Compayré « Député du Tarn ».


Carricature René Chauvin Jules Guesde Le Grelot2 Carricature René Chauvin Jules Guesde Le Grelot1

 

 

 

 

 

 

 

Couvertures du Grelot (hebdomadaire satirique, hostile au parti ouvrier) de novembre et décembre 1893 représentant des caricatures de René Chauvin (qui avant de devenir député du parti ouvrier fut coiffeur), de Jules Guesde et des autres guesdistes.


 

 

Pierre Monatte citation

« Ne pas chercher à être quelque chose pour rester quelqu’un » citation de Pierre Monatte, dans les archives de Jean-René Chauvin – CHS Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives, vidéos, parcours de militants